banner mobile

Ministre des Armées

Ministère des Armées, DICoD (20/10/2017) - Donner à la Défense les moyens de ses ambitions
Méthodologie de la loi de programmation militaire, rééquilibrage entre moyens alloués et missions confiées aux armées, consolidation de l’autonomie opérationnelle, industrie, préparation de l’avenir, dissuasion nucléaire, conditions de vie des militaires… Autant de sujets majeurs ayant alimenté les débats de cette 15e édition de l’Université d’été de la Défense. Depuis le hangar aéronautique du bâtiment de projection et de commandement Mistral, les acteurs clés du secteur ont pris la parole devant l’aréopage du domaine militaire. Le général d’armée François Lecointre, chef d’état-major des Armées (Cema), y a évoqué dès le premier jour une « nécessaire modulation du niveau d’engagement pour se redonner des marges de souplesse, ne pas épuiser les forces et être capable de répondre en cas de crise majeure et imprévue », faisant écho à la suractivité des militaires.

Par Aude Borel – DICoD – ministère des Armées.
Photographe : Olivier Le Comte – ECPAD
Boursier.com (05/09/2017)  - Parly veut rassurer les militaires
Florence Parly s'est employée mardi à rassurer les forces armées françaises sur leur avenir budgétaire, promettant en outre des mesures pour améliorer les conditions de vie des militaires.
Lors d'un discours de clôture des universités d'été de la Défense de Toulon (Var), la ministre des Armées s'est efforcée d'expliquer les coupes de cette année, rappelant en parallèle l'engagement d'Emmanuel Macron à porter les ressources des armées à 2% du PIB (50 milliards d'euros) en 2025.
L'Opinion (04/09/2017) - Les Opex seront bien financées en 2017, selon la ministre des Armées
Avec un budget des armées réduit cette année, la question autour du financement des opérations extérieures (Opex) s’est posée. Mais la ministre des Armées, Florence Parly l’assure, elles seront financées. « Leur financement n’est pas encore acquis complètement tout simplement, parce qu’au moment où je vous parle nous n’en connaissons pas encore leur coût définitif. Néanmoins, nous avons franchi une étape cet été puisque, au-delà des 450 millions d’euros qui étaient provisionnés au sein du budget 2017, des crédits complémentaires ont été ouverts à hauteur de 640 millions d’euros », précise-t-elle dans un entretien à paraître ce lundi dans Var Matin. « Au total ce sont donc près de 1,1 milliard d’euros de crédits qui sont d’ores et déjà disponibles pour assurer le financement des Opex ».
Les Echos  (05/09/2017) - Défense: Parly vante l’effort budgétaire et annonce des drones armés
Après un démarrage difficile, marqué par les coupes budgétaires surprises de juillet dernier, la nouvelle ministre des Armées, Florence Parly, a beaucoup promis aux professionnels de la défense. « Si elle met en oeuvre tout ce qu'elle promet, je serai le plus heureux des hommes », confiait un grand patron militaire après son premier discours programmatique tenu mardi aux universités de Toulon.
Mer et Marine (05/09/2017) - Le discours de Florence Parly à l'Université d'été de la Défense
La ministre française de la Défense, a prononcé aujourd’hui le discours de clôture de la 15ème édition de l’Université d’été de la Défense, qui s’est déroulée cette année à Toulon. Florence Parly y annonce notamment la décision d’équiper les drones aériens français d’armements. La ministre est en outre revenue sur la question budgétaire au sein de son ministère, sur les menaces qui pèse sur la France et l’Europe, y compris les missiles nord-coréens, et a fixé les objectifs de la prochaine revue stratégique, qui aboutira à une nouvelle loi de programmation militaire couvrant la période 2019-2025.
 
Reuters (05/09/2017) - Parly juge possible "un conflit majeur" avec Pyongyang
L‘attitude du régime de Pyongyang fait planer le risque d‘un “dérapage vers un conflit majeur”, et l‘Europe “risque d’être plus tôt que prévu à portée de missile nord-coréen”, a déclaré mardi la ministre française des Armées.
“En Asie, l‘essai nucléaire de forte énergie mené dimanche par la Corée du Nord et les multiples provocations balistiques de cet été constituent une menace aggravée pour la paix et la sécurité régionale et internationale”, a déclaré Florence Parly dans un discours à l‘occasion des universités d’été de la Défense à Toulon (Var).